ACIDE URIQUE

Synonymes

Uricémie – Uricurie – Uraturie (échantillon d’urines ou urines de 24h)

Mots clés

Biochimie – Acide urique – Goutte – Douleurs articulaires – Grossesse

Définition

L’acide urique provient de la dégradation des purines qui ont 2 origines :

  • Exogène = Alimentaire (pour une faible part)
  • Endogène = Provient du métabolisme normal des cellules de l’organisme (dégradation et renouvellement)

L’acide urique est présent dans le plasma sous la forme d’urate monosodique soluble

2/3 de l’acide urique est éliminé par les reins et est retrouvé dans les urines sous 2 formes : une forme très soluble d’urates et une autre forme peu soluble d’acide urique. En fonction du pH des urines et d’autres facteurs, l’une ou l’autre forme est prédominante avec risque dans certains cas, surtout quand le pH est bas (< 5.8), de formation de calculs urinaires à base d’acide urique

Le reste de l’acide urique non éliminé par les reins est excrété dans les selles

Le résultat est exprimé en mg/L ou µmol/L

Pré – analytique et dosage

  • Sang veineux
  • Urines
  • Sang : Il est préférable d’être à jeun
  • Urines :  (selon prescription du médecin)
    • Echantillon urinaire
    • Recueil des urines de 24h

Le jour même

Dosage et valeurs de référence

SANG
SANG
En mg / L En mmol / L
Enfant 15 - 60 90 - 357
Femme 25 - 60 149 - 357
Homme 20 - 70 119 - 416
Facteur de conversion :
mg * 5.95 = mmol
mmol * 0.168 = mg
Echantillon Urinaire
Echantillon Urinaire
Urines de 24h
Urines de 24h
  • Les taux sont plus faibles chez l’enfant (-20%) et chez la femme que chez l’homme
  • Pendant les 6 premiers mois de la grossesse, on note une diminution des valeurs qui peut atteindre jusqu’à -25%
  • Les personnes obèses ont des taux plus élevés

Hyperuricémie :

  • Elle est définie par :
    • Un taux d’acide urique > 70 mg/L mais il faut savoir que plus de 5% de la population a un taux d’acide urique > 80 mg/L sans aucun signe clinique
  • Les causes à rechercher sont :
    • Goutte :
      • Maladie dûe à un trouble du métabolisme des purines ou à un défaut de son élimination urinaire
      • L’excès d’acide urique va s’accumuler dans les tissus sous forme de cristaux d’urate de sodium
      • Elle se manifeste par une crise de goutte aiguë qui atteint en général les articulations du pied (surtout le gros orteil) qui deviennent rouges et gonflées; elle entraîne des douleurs intenses d’apparition brusque
      • La maladie touche plus les hommes que les femmes et il existe également une prédisposition génétique à l’origine de ce trouble du métabolisme
      • Après une évolution de plusieurs années, en plus des douleurs articulaires, la maladie peut provoquer des dépots de cristaux au niveau de la peau appelés tophus ou au niveau des reins avec un risque non négligeable d’évolution vers l’insuffisance rénale
    • Régime anormalement riche en purines
    • Consommation excessive de bières et alcoolisme chronique
    • Au cours du traitement de certaines maladies comme les leucémies aigues et les cancers, on peut observer des taux très élevés d’acide urique en rapport avec une destruction massive de cellules
    • Diminution de l’élimination rénale au cours de l’insuffisance rénale chronique, l’acido-cétose diabétique et les traitements par diurétiques
    • Chez la femme enceinte : Au cours d’une grossesse à risque, il faut surveiller régulièrement une augmentation du taux d’acide urique qui peut être un des premiers signes de la toxémie gravidique

Hypouricémie :

  • Elle est définie par :
    • Un taux d’acide urique < 25 mg/L
  • L’hypouricémie n’a aucune conséquence clinique
  • Les causes à rechercher sont :
    • Diminution de synthèse de l’acide urique au cours de l’insuffisance hépatique sévère
    • Augmentation de l’élimination urinaire : Idiopathique (de cause inconnue) ou secondaire à un cancer (surtout des poumons), à un lymphome hodgkinien, à un toxique (tétracyclines périmées, intoxication aux métaux lourds)
    • Traitement médicamenteux : Allopurinol (qui inhibe la synthèse de l’acide urique), anti-inflammatoires non stéroidiens, antivitamines K

Questions fréquentes

La goutte est un des formes les plus communes d’arthrite (inflammation des articulations). La crise de goutte apparaît essentiellement la nuit en quelques heures, et est responsable d’une douleur vive au niveau des articulations. La goutte atteint généralement une ou deux articulations en même temps, typiquement les pieds et les chevilles. L’affection est souvent localisée au niveau du gros orteil avec une rougeur et une douleur importante des extrémités. La goutte apparaît lorsque les cristaux dérivés de l’acide urique s’accumulent dans les articulations. Ces cristaux causent une inflammation.

Sans traitement, une première crise de goutte régresse généralement en une semaine. Il peut se passer des mois ou des années sans qu’il y ait une autre crise. Au fur et à mesure du temps, d’autres articulations peuvent être atteintes, et la maladie peut entraîner une invalidité chez le patient. Il est donc important de traiter la goutte dès son apparition. Votre médecin peut vous prescrire un dosage d’acide urique et un prélèvement de liquide articulaire pour la recherche de cristaux microscopiques.

2. Les femmes ne font jamais de goutte. Est-ce vrai ?

Non, mais la goutte affecte de préférence les hommes et est très rarement observée chez les femmes jusqu’à la ménopause.

3. Quels sont les aliments riches en purines ?

Chez les personnes qui ont une tendance à avoir un taux d’acide urique élevé, il est fortement conseillé d’éviter certains aliments :

  • Les fruits de mer
  • La viande rouge et la charcuterie
  • Les abats
  • Les légumineuses (lentilles, pois)
  •  Le Thé et le cacao
  • L’alcool et surtout la bière

4. Quelles sont les causes des calculs urinaires d’acide urique ?

Les calculs d’acide urique sont surtout rencontrés en cas d’hyperacidité urinaire.

Les causes les plus fréquentes sont :

  • Acidose métabolique secondaire à une déshydratation, une diarrhée chronique, une iléostomie
  • Hyperuricurie avec hyperuricémie au cous des chimiothérapies et dans certaines maladies comme le syndrome de Lesh Nyhan ou Glycogénose de type I
  • Hyperuricurie d’origine alimentaire ou médicamenteuse

Non, mais la goutte affecte de préférence les hommes et est très rarement observée chez les femmes jusqu’à la ménopause.

Chez les personnes qui ont une tendance à avoir un taux d’acide urique élevé, il est fortement conseillé d’éviter certains aliments riches en purines:

  • Les fruits de mer
  • La viande rouge et la charcuterie
  • Les abats
  • Les légumineuses (lentilles, pois)
  •  Le Thé et le cacao
  • L’alcool et surtout la bière

Les calculs d’acide urique sont surtout rencontrés en cas d’hyperacidité urinaire.

Les causes les plus fréquentes sont :

  • Acidose métabolique secondaire à une déshydratation, une diarrhée chronique, une iléostomie
  • Hyperuricurie avec hyperuricémie au cous des chimiothérapies et dans certaines maladies comme le syndrome de Lesh Nyhan ou Glycogénose de type I
  • Hyperuricurie d’origine alimentaire ou médicamenteuse