PSA TOTALE et LIBRE

Synonymes

  • Antigène spécifique de la prostate
  • PSA diagnostic : PSA total et PSA libre

Mots Clés

  • Cancer de la prostate

Définition

PSA totale : (PSAt): protéine produite majoritairement par la prostate et en moindre quantité par les cellules épithéliales urétrales. Elle n’est retrouvé dans aucun autre tissu. Elle est indétectable chez la femme. Son rôle consiste à fluidifier le sperme et, de fait, faciliter la mobilité des spermatozoïdes. Une partie de la PSA sécrétée passe dans la circulation sanguine, la molécule étant détectée à des concentrations faibles.

Une partie du PSA sanguin est libre (environ 70 %), l’autre associée aux protéines du sang (environ 30 %). On parle alors de « PSA libre » ou « PSA complexé ».

Le dosage de PSA est demandé :

  • pour dépister le cancer de prostate
  • pour déterminer la nécessité d’effectuer une biopsie de la prostate
  • pour déterminer la récidive d’un cancer de la prostate
  • pour suivre l’efficacité d’un traitement du cancer de la prostate

Les tumeurs de la prostate sont des proliférations pathologiques excessives d’une partie de cet organe, produisant ainsi des quantités supérieures de PSA détectables dans le sang. Les tumeurs bénignes (hypertrophie prostatique bénigne) sont plutôt associées à une augmentation du PSA libre.

En cas de tumeur maligne, le pourcentage de PSA libre s’abaisse alors que le PSA complexé augmente. Le dosage du PSA est donc indiqué dans le diagnostic et le suivi des tumeurs de la prostate.

Le Toucher Rectal (TR) peut entraîner une élévation temporaire du PSA, le sang est habituellement prélevé avant de le pratiquer.

Le résultat est exprimé en ng/L.

Pré-analytique et dosage

Sang veineux

Les situations suivantes peuvent augmenter le taux de PSA dans le sang et donc fausser l’interprétation :

  • toucher rectal (attendre trois jours)
  • infection uro-génitale récente (attendre deux mois)
  • éjaculation récente

Le jour même

Dosage et valeurs de référence

Sang
Sang
PSA Totale PSA Libre Rapport PSA L / PSA T
En ng / mL En ng / mL En %
Homme < 4 < 2 < 20
  • Des variations des valeurs liées aux techniques, à l’âge, aux antécédents familiaux, aux manœuvres prostatiques, au toucher rectal peuvent être observées
  • Le taux de PSA peut augmenter parfois en cas des prostatites, des infections…

Augmentation du PSA :

    • Prostatite aiguë: ce sont des lésions inflammatoires accompagnées d’élévations variables
    • Adénome prostatique ou HBP (hypertrophie bénigne de la prostate) : retrouvé chez 30% des hommes après 50 ans, avec un taux proportionnel à la taille de l’adénome mais généralement < 20 ng/ml.Un taux d’acide urique > 70 mg/L mais il faut savoir que plus de 5% de la population a un taux d’acide urique > 80 mg/L sans aucun signe clinique
    • Avec rapport PSA L/T significativement diminué : Cancer de la prostate. 2ème cause de décès par cancer chez les hommes. Augmentation proportionnelle à la masse tumorale.

Attention

    • Les résultats d’une prise de sang ne suffisent pas à poser un diagnostic.
    • Une augmentation du PSA ne reflète pas forcément une anomalie.
    • Il peut être nécessaire d’effectuer un autre dosage à quelques semaines d’intervalle
    • Seul le médecin qui vous l’aura prescrite pourra évoquer un diagnostic en confrontant ces résultats avec son examen clinique (toucher rectal notamment), son interrogatoire et les résultats d’éventuels autres examens (biologiques, d’imageries…)

Questions fréquentes

Non. Parfois les cellules cancéreuses ne produisent pas beaucoup de PSA, et le dosage sera négatif même lorsque la maladie est présente.